Closed

une offre pour publier mon livre

This project received 3 bids from talented freelancers with an average bid price of $1000 USD.

Get free quotes for a project like this
Employer working
Project Budget
$750 - $1500 USD
Total Bids
3
Project Description

Titre: Le mal dominant:
« A vous tous, hommes de lettres, hommes d’Etat, historiens, philosophes, lettrés de tous bords, faite quelque chose ! Les anges passent et les vieux démons qui nous habitent s’insurgent, notre vieux monde s’écroule sous le poids du mal, de la guerre, de la faim, du chômage et de la misère. Messieurs, votre engagement est salutaire ! »
Comme pour m’incommoder dans mon amour propre, mes interlocuteurs parlèrent d’un professeur de philosophie qu’ils connaissent et vantèrent aussitôt son savoir immense et sa culture comme pour la mesurer à la prétention d’homme de lettres dont on m’affuble. Je n’ai bien sûr aucune prétention, mais je pu rétorquer et défendre mon point de vue sur le savoir, oui, effectivement un homme ne peut prétendre en avoir s’il n’a pas au moins une publication où ses idées seraient soumises au jugement universel des pairs , à la critique littéraire, scientifique ou autres formes de savoir et c’est à la lumière de cette incommodité que j’ai entrepris de faire ce voyage, il ne sera pas facile d’en cerner toute l’utilité, comme il ne sera pas facile non plus, d’en établir l’absurdité, je tenterai tout simplement de décrire toute la rectiligne bienveillance de mon engagement contre toutes les formes du mal, auparavant, je demanderai à tout lecteur assidu de ces écrits d’en établir tout cynisme si cynisme il y a, ou sinon d’en apprécier les digressions à leur juste valeur loin de tout artifice qui peut sembler les revêtir.
Un voyage dans la réalité qui nous entoure et nous questionne sur notre devenir collectif ne peut être qu’un voyage de « salubrité publique » dans l’intérêt de toute la société qui parfois s’intervertit et se transpose tout au long du périple : du mal vers le bien et parfois du bien vers le mal. Mes interlocuteurs reçurent une décharge d’arguments et, à leur tour, s’incommodèrent dans leurs convictions premières et se mirent à réfléchir sur une sortie honorable, je ne mis pas beaucoup de temps à leur offrir une petite brèche où ils s’incrustèrent à la condition sous entendue qu’ils doivent dorénavant, mieux aiguiser leurs armes avant d’entamer une bagarre intellectuelle qui confirmera et confinera dans l’étroitesse, leur esprit brouillant et bredouillant.

Looking to make some money?

  • Set your budget and the timeframe
  • Outline your proposal
  • Get paid for your work

Hire Freelancers who also bid on this project

    • Forbes
    • The New York Times
    • Time
    • Wall Street Journal
    • Times Online